Mes seize quartiers

x 1892 Courçais (03)
x 1919 Montluçon
x 1891 Montluçon
x 1947 Montluçon
x 1886 Tréves-Cunault (49)
x 1917 Montluçon
x 1893 Le Donjon (03)

Ces quatre premières générations de mon arbre nous entraînent au milieu du siècle dernier puisque le premier né de mes bisaieuls, Alexis GAZANGER, naît en 1858. Que d’événements et d’évolutions vécus au fil de ces 140 ans !

La quatrième génération, née sous Napoléon III, vécut en gros le dernier tiers du 19e et le premier du 20e; compte-tenu de son milieu social et des conditions de travail de cette époque, leurs vies ont dû être bien dures et austères.

La génération de mes grands-parents fut celle de la guerre de 1914, ils se marièrent pendant la guerre ou peu après. Mes parents, enfin, après avoir connu la tourmente de la guerre de 1940 dans leur adolescence, purent profiter de la paix revenue en Europe.

Les origines géographiques

Nous voilà en plein Bourbonnais ! Sur ces quinze personnes, dix sont nées dans l’Allier et treize y ont vécu une grande partie de leur vie.

Du côté des REMY, tout le monde est de Montluçon ou alentour et du côté MARME, c’est à l’autre bout du département, autour du Donjon.

Seule branche non Bourbonnaise, les GAZANGER, venant du Maine et Loire, région d’Angers.

Quant à Pierre Alexandre REMY, confié par sa mère à l’Assistance Publique de Paris, il fut envoyé dans l’Allier à l’âge de quatre mois.

Le milieu social

La quatrième génération est encore bien attachée à la terre, les hommes sont cultivateurs ou vignerons, sauf Pierre DELORME, ouvrier d’usine.

Avec mes grands-pères, commence la main-mise du Chemin de fer sur la famille, depuis le Paris-Orléans, jusqu’à la SNCF. Entourage de cheminots duquel je me suis échappé, avec un peu de regrets.

Retour à la page principale